Le Stratifié, qu'est ce que c'est ?


Le stratifié s'est installé discrètement dans nos intérieurs voici maintenant plus de quarante ans, et l'on n'est pas près de l'en déloger ! Des murs au mobilier, en passant par les portes et les plafonds, ce revêtement, à la fois fonctionnel et décoratif, est présent dans la plupart des projets d'agencement intérieur. Bien qu'un peu technique, sa mise en oeuvre est aujourd'hui parfaitement maitrisée des menuisiers et des agenceurs. 

TOUT LE MONDE CONNAÎT LE STRATIFIE ! 
Tout le monde connaît le matériau, mais peu de gens, à part les professionnels, utilisent le terme «stratifié». En effet pour la plupart,« c'est du Formica ». Formica c'est en fait le nom de l'entreprise américaine qui, à la fin des années quarante a mis au point le procédé de fabrication du stratifié. Pour la petite histoire, le nom de l'entreprise vient tout simplement du fait que ce produit a été inventé dans l'intention de remplacer les feuilles de mica (matériau mineral relativement fragile) qui servaient a l'époque d'isolants électriques. Formica en anglais, signifie « pour remplacer le mica ».

De l'isolant au panneau décoratif à l'origine le stratifié est, comme on vient de le voir,un matériau technique. Pour comprendre comment il a pu devenir un incontournable de l'aménagement interieur, il faut s'intéresser d'un peu plus près à sa composition.

LA STRUCTURE
Le terme « stratifié » nous met bien sûr la puce à I'oreille. Ce matériau doit être composé de différentes « strates » différentes couches qui expliquent son épaisseur finale. Effectivement, si vous pouviez décomposer une feuille de stratifié, vous obtiendriez ceci :

 

 Le stratifié est un empilement de feuilles de papier kraft noyées dans de la résine thermo-durcissante (qui durcit sous l'action de la chaleur). Pour créer un matériau decoratif, il suffisait donc de remplacer la dernière couche de papier kraft par une feuille de papier de couleur ou imprimée de motifs et de recouvrir le tout d'une resine parfaitement translucide. C'est ce qu'ont fait les inventeurs du produit, dans les années cinquante, avec le succès que l'on sait.

Il est même possible de personnaliser les feuilles de stratifiés en intégrant d'autres matières comme le tissus, ou en imprimant les visuels ou graphismes que vous leur fournissez. Les possibilités du stratifié sont vous l'aurez compris, quasiment infinies et en étant un peu attentif à votre environnement, vous verrez que ce matériau est omniprésent dans les hôtels, les restaurants, les magasins, les batiments publics, les écoles, etc. Les architectes et autres décorateurs ont depuis bien longtemps compris tout I'intérêt de ce matériau et ne se sont pas privés de l'employer.

AUSSI FONCTIONNEL QUE DECORATIF !
Indépendamment du potentiel esthétique que nous venons d'évoquer, les raisons du succès du stratifié sont à chercher du côté de ses propriétés. En effet, le stratifié presente le double avantage d'une grande résistance alliée à une relative souplesse. Le stratifié, quelle que soit son apparence est généralement trés résistant aux chocs, aux rayures et à la chaleur ce qui en fait un matériau idéal pour les collectivités et lieux publics en tout genre ainsi que pour des pièces trés «exposées» comme la cuisine. L'application la plus emblématique et la plus courante du stratifié dans une cuisine, c'est bien évidemment le plan de travail. Les plans de travail en stratifié imitation granité, que l'on trouve maintenant en grande surface de bricolage illustrent bien la « souplesse » de ce matériau. En effet, ces plans de travail dits « postformés » présentent un chant arrondi parfaitement épousé par la feuille de papier decor. Signalons tout de même que cette mise en forme n'est réalisable qu'avec des équipements industriels et avec un stratifié spécifique.

ET LE BOIS DANS TOUT ÇA ?
Quand on fabrique du mobilier et d'autres objets en amateur on est bien souvent obligé de choisir entre facilité de mise en œuvre et qualité esthetique des materiaux. La facilité de mise en œuvre nous guide plutôt vers des materiaux comme les panneaux dérivés du bois (panneaux de particules, contreplaqué ). Ils sont simples à utiliser mais hélas pas toujours d'un grand intérêt esthétique. Notre goût pour les belles matières nous inciterait plutôt à utiliser du bois massif incomparable du point de vue de l'esthétique mais beaucoup plus délicat à mettre en oeuvre. Pour trancher enfin ce dilemme, la solution c'est le stratifié bois.

Un matériau plein de qualités.
Dans les années soixante-dix, un fabricant de bois de placage, la société Ober, a eu l'idée, pour écouler ses placages de deuxième choix, de remplacer la feuille de papier décorative des stratifiés classiques par une feuille de « vrai bois ». C'est ainsi qu'est né l'« Oberflex ». Depuis, l'idée ayant fait son chemin, ce qui n'était qu'une activité annexe de la société est devenu son activité principale et les placages de deuxième choix ont été remplacés par des essences de bois plus fines. Ce type de produit qui cumule les propriétés physiques du stratifié et les qualités esthétiques de la matière naturelle, a permis de ramener la « chaleur » du bois dans bien des endroits desquels elle avait disparu. En termes d'esthétique, le stratifié bois permet d'explorer de nouveaux chemins tant du point de vue des surfaces (possibilité de traiter de très grandes surfaces) que du point de vue des effets de matières (contrastes, reliefs,.. ) autant de tâches difficiles à réaliser avec des structures en bois massif.

Christophe Lahaye