Une bouffée d’oxygène pour vos agencements intérieurs.


Les matériaux de construction et les produits de décoration constituent une des nombreuses sources potentielles de pollution de l’air à l’intérieur des bâtiments. Ils ne peuvent donc plus être conçus sans une sélection rigoureuse des matières qui les composent et une évaluation exhaustive des émissions de polluants volatils qui s’en échappent et sont désormais soumis à un étiquetage « Emissions dans l’air intérieur ».

La meilleure note pour les stratifiés Oberflex®

Dans le cadre de sa démarche écoresponsable, Oberflex® mène depuis de nombreuses années des campagnes régulières d’essais visant à mesurer les émissions de substances volatiles de ses produits dans l’air intérieur.
Ces mesures, effectuées conformément à la norme NF EN ISO 16000-9, ont abouti sur l’attribution de la note A+ « Émissions dans l’air intérieur ».
 

Cette attribution est la résultante des mesures d’émissions sur les 11 substances de l’étiquetage sanitaire COVT (formaldéhydes, acétaldéhydes, Toluène, Tétrachloroéthylène,  Ethylbenzène, Xylène, Styrène, Butoxyéthanol, Triméthylbenzène, Dichlorobenzène) et elle atteste de la parfaite conformité des stratifiés Oberflex® par rapport aux 4 substances CMR : Benzène, Trichloréthylène, Dibutylphtalate (DBP), Diethylhexylphtalate (DEHP).

Qu’est-ce que l’étiquetage « Emissions dans l’air intérieur » ?

Il s’agit d’un étiquetage sanitaire français indiquant le niveau d’émission des Composés Organiques Volatiles  (COV).

Cette étiquette à l'initiative du gouvernement français a été créée pour évaluer et favoriser la prise de conscience des impacts des matériaux sur la qualité de l'air intérieur. Le but est de limiter les émissions de polluants volatils dans les intérieurs. Ce nouvel étiquetage est le premier en matière de santé environnementale.

Les lettres indiquent le niveau d’émission du produit en polluants volatils dans l’air intérieur d’une pièce : la notation s’étend de «A+» (le produit émet très peu) à «C» (le produit émet beaucoup). Il n’existe pas de produits qui n’émettent aucun COV.

Mais comment sont effectués les tests ?

PROTOCOLE : Les tests sont réalisés en chambre d’essai d’émission avec un panneau Oberflex® testé en mural et au plafond, durant 28 jours.

COMPOSANTS TESTÉS : 11 composants chimiques tels que les formaldéhydes et les acétaldéhydes auxquels on ajoute tous les autres composants considérés comme COV par la définition de la norme ISO 16000 : COVT, Toluène, Tétrachloroéthylène, Ethylbenzène, Xylène, Styrène, 2-Butoxyéthanol, 1,2,4-Triméthylbenzène, 1,4-Dichlorobenzène.

ORGANISME TESTEUR : Eurofins.