François-Xavier DUMIRE


Vous êtes Responsable de Zone Export, et plus particulièrement sur les pays de l’Europe centrale, chez Ober depuis 1992, aviez-vous déjà une expérience dans ce secteur d’activité ?

Non, en arrivant dans cette entreprise, le secteur du bois était pour moi complètement nouveau. Les attraits, que j’avais pour ce matériau, étaient tout d’abord sa beauté, sa chaleur ainsi que son aspect écologique. Ces premières impressions se sont confirmées tout au long de ces années passées en travaillant sur des projets divers et variés de par le monde.

Travaillant dans un environnement international, cela induit donc une adaptabilité au quotidien face à des différences culturelles et commerciales notables.

En quoi consiste votre métier ?

Parmi mes principales missions, je mets en place des agents importateurs-prescripteurs-distributeurs-stockistes dans les différents pays que je couvre. Il est nécessaire, qu’ils aient une excellente connaissance de nos gammes pour pouvoir les prescrire et les distribuer au mieux. Cela nécessite donc de faire régulièrement des formations.

Existe-t-il des particularités dans le process de vente chez Ober ?

Une spécificité notable pour vendre ces produits décoratifs haut de gamme est le fait de passer automatiquement par le biais de la prescription. Autrement dit, ce n’est pas un schéma classique de vente en direct (vendeur – acheteur), mais il faut au préalable présenter nos gammes auprès d’architectes et de designers pour pouvoir les faire prescrire et ensuite les vendre soit à des distributeurs ou à des agenceurs/menuisiers.

Quels types de projets êtes-vous amené à traiter ?

Le positionnement haut de gamme de la société m’a permis de travailler sur des projets prestigieux et/ou internationalement reconnus (Queen Mary II, Chelsea Football Club, Boutiques Deutsche Telekom…) et de visiter des lieux qui ne sont pas forcément faciles d’accès. Ceci est bien évidemment plutôt agréable.